?
Besoin d'aide?
Ici
construction
27 janvier 2020

Bâtir pour le climat

« La part des rénovations dans les activités de construction augmentera sensiblement au cours de la prochaine décennie », explique Robert de Mûelenaere, Administrateur délégué de la Confédération Construction. « Même si davantage de logements seront démolis entre-temps pour faire place à de nouveaux immeubles de meilleure qualité, cela ne changera rien. »
En outre, les efforts nécessaires pour freiner le changement climatique auront d’importantes répercussions sur la construction de logements. L’Europe a lancé une obligation de « Nearly Zero Energy Building » (construction presque zéro énergie) d’ici 2021. Les différentes régions ont chacune établi leur propre stratégie pour atteindre cet objectif. Ainsi, tout nouveau bâtiment résidentiel de la Région de Bruxelles-Capitale doit respecter cette norme pour obtenir un permis de bâtir. En Flandre, les exigences énergétiques pour les nouveaux logements ont été renforcées à plusieurs reprises. En Wallonie également, ceux-ci doivent respecter plus de normes écologiques qu’au début de la décennie, même si les exigences ne sont pas aussi fortes qu’à Bruxelles ou en Flandre.
Robert De Mûelenaere : « Grâce à ces nouvelles règlementations, nous accordons davantage d’attention au climat qu’auparavant, et le secteur de la construction a, par conséquent, changé. En outre, les écarts sont encore plus importants que ne le suggèrent les nouvelles règlementations. Les donneurs d’ordre ont souvent des exigences plus strictes que celles fixées par les règlementations en matière de performance énergétique. »
Cette préoccupation pour l’environnement et les normes plus strictes ont également des conséquences sur la rénovation du parc résidentiel existant. « Le rythme des rénovations liées à l’énergie doit être multiplié par trois pour rencontrer les exigences de l’accord de Paris. En revanche, le rythme des nouvelles constructions peut rester au même niveau actuel pour répondre au besoin de logements. Par conséquent, la part de la rénovation dans l’ensemble des activités de construction devrait systématiquement augmenter. »

Des différences entre les régions

« Cette approche doit également tenir compte des différences entre les différentes régions. Ainsi, le marché bruxellois est typiquement un marché de démolition et de reconstruction. Le marché flamand, quant à lui, est plutôt axé sur la construction d’appartements. En effet, la demande est plus forte pour ce type de constructions que pour les habitations unifamiliales, et la demande en nouvel immobilier non résidentiel est proportionnellement plus élevée qu’à Bruxelles et en Wallonie. Le nombre d'appartements augmente aussi sur le marché wallon, mais les habitations unifamiliales représentent encore environ 50 % des nouveaux logements. Par ailleurs, les procédures d’obtention de permis de bâtir sont différentes, tout comme les exigences en matière de performances énergétiques… »
Entre-temps, le bonus logement a été supprimé en Flandre, comme ce fut le cas à Bruxelles il y a quelques années. « Il est difficile de dire si cela aura des répercussions sur le secteur de la construction », explique Robert De Mûelenaere. « Mais ce n’est clairement pas une bonne chose : le budget d’une famille qui emprunte pour financer un projet immobilier – rénovation ou achat d’une habitation existante avec ou sans rénovation – en est affecté. D’un autre côté, cela ne limite pas la capacité d’emprunt parce que les banques n’ont jamais tenu compte du bonus logement dans le calcul de la capacité d’emprunt des candidats-constructeurs ou acheteurs. »

Plus d’innovation

L’innovation peut également jouer un rôle. « L’innovation a toujours été présente dans la construction, mais elle se montre moins spectaculaire chez nous que dans d’autres régions », ajoute M. De Mûelenaere. « Nous nous trouvons toutefois dans une période cruciale où tout est affaire d’innovation, y compris le développement de nouveaux modèles de business. Nous devons intégrer plusieurs facteurs : la numérisation à tous les niveaux, l’urgence de répondre aux enjeux climatiques, l’évolution vers une économie circulaire, l’évolution des styles de vie et des modes de travail et la pénurie de ressources disponibles. Mais, ce sont aussi des opportunités qui doivent être exploitées par les entreprises de construction. »
M. De Mûelenaere : « Les entreprises de construction optent donc plus que jamais pour une approche innovante et ont l’ambition de proposer de nouvelles solutions, de nouveaux produits et de nouveaux services. J'espère que cette tendance continuera de croître, c'est essentiel. Nos centres de recherche jouent évidemment un rôle important à cet égard. »

Beaucoup de professionnels actifs sur les chantiers de construction belges viennent de l’étranger. Est-ce un phénomène permanent ? 

Robert De Mûelenaere : « Ces derniers temps, le nombre de travailleurs détachés a diminué. Dans le même temps, le nombre d’indépendants détachés a augmenté. Nous devons encore analyser ce point plus en détail, mais nous supposons qu’il est lié à la règlementation européenne qui stipule que les conditions de travail et de salaire belges doivent être appliquées en cas de détachement de travailleurs en Belgique. Et, pour les indépendants, ce n'est pas le cas. »

 

Comment pouvons-nous vous aider ?

Par téléphone: déjà client

Tel: 02 509 04 11 

Lu - Ven : de 9h à 17h     

Par téléphone: pas encore client

Tel: 0800 14 200

Lu - Ven : de 9h à 17h  

Sur place

Recherchez un bureau ou un siège

Votre bureau le plus proche

Plan d'accès siège social

 

Votre protection en tant que consommateur

Fédérale Assurance met tout en œuvre pour garantir votre protection en tant que consommateur et se conformer aux prescrits légaux en matière de protection de votre vie privée, d’utilisation de vos données et de préservation de leur confidentialité.      

La compagnie prend par ailleurs toutes les mesures nécessaires pour éviter, prévenir et gérer les conflits d’intérêts et servir au mieux les intérêts des clients. Elle se base aussi sur des critères objectifs pour décider de l’acceptation d’un risque, de la tarification et de l’étendue des garanties. Vous pouvez consulter ces critères de segmentation.

Signaler une plainte ?
Plus d'info

Vous êtes déjà client Fédérale Assurance ?

Tout savoir sur vos contrats, vérifier vos coordonnées, consultez vos produits financiers, … en bref vous avez accès à votre portefeuille d’assurance et de placements 24h/24, 7 jours/7 grâce à My Federale

Me connecter

Vous n’avez pas encore d’accès à My Federale

Demandez les ici